Communiqué de la chancellerie fédérale concernant la "manif pour tous" qui a eu lieu à Paris (France), et ouverture du mariage aux personnes hétérosexuelles

Publié le par la Chancellerie

 

La Fédération libre avait fait fermer, hier, toutes ses frontières qui se trouvent en contact avec la ville de Paris (France). Elles n'ont été rouvertes que fin de soirée. En effet, les citoyens alpasyriaques, inquiets de la situation en France à l'occasion de la Manif dite "pour tous", avaient demandé au ministère du Dedans et au ministère des Armées de veiller à leur sécurité face à l'annonce du déferlement d'une horde homophobe quoi qu'elle en dise, dont les moeurs sont peu compatibles avec les valeurs alpasyriaques.

 

Très choqués par la situation, les chefs de l'Etat avaient décidé de quitter temporairement l'hôtel de la Troussière, en compagnie de la ministre du Dehors et de la ministre de la Gaieté et de la Gayté, pour rejoindre le Grand Olifant de la Fédération et d'autres sympathisants dans un lieu tenu secret pour des raisons de sécurité nationale.

 

Le chancelier fédéral, à son retour au palais présidial, a décidé, en réaction, de proclamer unilatéralement l'ouverture du mariage aux personnes de sexe différent sur l'ensemble de l'étendue de la Fédération. Il s'exprimera à ce sujet lors de la traditionnelle cérémonie des voeux de la chancellerie qui se déroulera en fin de semaine. Pour rappel, seul le mariage pour les personnes de même sexe existait en Alpasyrie. Un décret de limitation des prénoms a également été envoyé dans les services d'état civil de toutes les provinces. Il est désormais interdit de prénommer son enfant Marie-Bénédicte, Sixtine, Mayeul ou Louis-Marie, par exemple.

 

En connaisseur des milieux et des réseaux catholiques en France, le chancelier a été désarçonné par ce qu'il a vu hier, et qui ne correspond en rien à la formation catholique qu'il a pu recevoir dans sa jeunesse. Ce qui fut rassurant pour lui, c'est de constater que justement ces démonstrations dégoulinantes de mauvaise foi (hahaha, oui, le chancelier garde son sens légendaire de l'humour) correspondent à une frange du christianisme (et plus particulièrement du catholicisme) qui lui est étrangère. Le chancelier veut espérer qu'il existe des manières plus saines, plus dignes et plus éclairées de penser et de croire au XXIe siècle. Les catholiques connus du chancelier se sont d'ailleurs clairement désolidarisés d'un mouvement mené par des personnes visiblement en mal de reconnaissance et qui devraient plutôt occuper leur temps à trouver un coiffeur homosexuel qui arrangerait le spectacle capillaire affreux qui a été offert sur les écrans (spectacle doublé par les couleurs turquoise et rose très criardes et du plus mauvais effet). Le Grand Chambellan, constatant la non-existence de l'Enfer, n'a pu que déplorer cette situation. Le Grand Feu aurait permis de brûler toutes ces erreurs esthétiques.

 

Les chefs de l'Etat ont déclaré attendre et observer les évolutions prochaines de ce dossier en France avant de prendre les prochaines décisions concernant ce débat sociétal.

Publié dans Affaires étrangères

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article