Modifications territoriales et informations aux citoyens

Publié le par la chancellerie

undefined


Perte de territoire : 
L'échevinage de Bouducorry-d'Or, rattaché à l'exarchat de La Fayette-en-Parisis, n'étant plus habité par un citoyen alpasyriaque, a été rendu à la France et quitte la Fédération. Son échevine, Marie dite Coloc, perd donc cette fonction, mais ça n'est que pour mieux assumer son rôle d'émissaire de la Fédération à Pretoria (Afrique-du-Sud) pour un mandat de neuf mois. Sa mission se déroule d'ailleurs plutôt bien pour le moment.

Gain de territoire : 
Plusieurs lieux viennent agrandir la Fédération cette semaine, et, c'est une grande nouvelle, le pays gagne deux débouchés supplémentaires sur la mer. Suit la liste des nouveaux territoires et leur statut.

- La Vollerie-en-Coglès, échevinage, rattaché à la province consulaire de La Vollerie-en-Parisis ;
- Port-Malouin, échevinage, rattaché à la province consulaire de La Vollerie-en-Parisis, débouché sur la mer ;
- Haut-Argouges-les-Bains, bourgmestrie, rattachée à l'exarchat de La Fayette-en-Parisis ;
- Moureux-sur-Mer, bourgmestrie, rattachée à l'exarchat de La Fayette-en-Parisis, débouché sur la mer. 

Suite à ces changements, le chancelier charge les services de la chancellerie, sous l'autorité du grand chambellan, de procéder aux modifications de rigueur dans l'organigramme du Conseil Suprême Libre. 

La chancellerie informe également les citoyens que ces arrivées retardent encore la promulgation de l'atlas vexillologique de la Fédération, puisque de nouveaux drapeaux doivent être créés. 

De plus, une réformounette de la carte fédérale sera prochainement opérée pour mieux organiser la gestion de tous les territoires alpasyriaques, dispersés dans le monde. Cette réforme verra notamment la fusion des échevinages et bourgmestries dans un statut unique, ainsi que la création de généralités régionales (ou gouvernorats), sous l'autorité de surintendants, qui permettront de mettre en rapport des provinces géographiquement proches. Les gouvernorats de Bretagne-Normandie, Lorraine-Thioise, Lorraine-Romane et Parisis sont déjà à l'étude. 

Enfin, la chancellerie informe les citoyennes et citoyens que le chancelier a été reçu, dans sa vie française, à l'examen de conférencier national.

Publié dans Journal officiel

Commenter cet article

Julien 28/02/2008 08:20

C'est bon, on peut rigoler, j'ai vraiment envie de connaitre Nanou.

Alexandre 27/02/2008 11:34

...

N'importe quoi.

Mais je n'ai jamais dit le contraire.

Julien 27/02/2008 11:29

Pourquoi ton "n'veu" ?

tu vois Alexandre que je cherche à m'ouvrir aux autres et que je ne fais pas ma Yang

Nanou 26/02/2008 01:11

Je veux mon n'veu! (:-)

Julien 24/02/2008 14:59

J'aimerais tellement connaitre les autres membres du gouvernement, notamment Nanou qui a l'air très impliquée.